La Villa des dernières cartouches

Les Bavarois attaquent Conthil.le chateau

Le 19 août 1914, une attaque est lancée par le 1er bataillon du 37e R.I. sur Conthil ; le village est enlevé dans élan remarquable et l'ennemi a cédé. Furieux de leur échec, les Allemands tentent un retour offensif au cours de la nuit mais les Français se défendent avec acharnement, malgré des forces supérieures.

   Au matin du 20, les Bavarois doivent s'emparer, une à une des maisons, au prix de pertes considérables et ce n'est que vers 8 h 30, suivant leurs dires, qu'ils réussisent à mettre la main sur la plus grande partie du village. Le capitaine de Fabry commandant la 1ère compagnie, a réussi à regrouper une soixantaine d'hommes. Il s'enferme avec eux dans une maison sise à la sortie du village et appelée " Le château " ou aussi villa Laurent. Cette poignée de braves, dit l'historique du régiment, résistera jusqu'à 14 heures à l'assaut des Allemands qui auront 9 officiers tués. Quand ils réussissent à entrer dans la maison, tous les défenseurs ont été mis hors de combat et le capitaine de Fabry est parmi les morts. Ce fait d'armes, cette héroïque résistance méritent d'être cités et honorés au même titre que la résistance que les marsouins offrirent, en 1870, à Bazeilles, dans la maison connue sous le nom de maison des dernières cartouches.

  • Site modifié le mercredi 28 juin 2017