La Mairie 

 Restez informés en temps réel . Pour ce faire 

Téléchargez l'application Panneaupocket sur votre Smartphone

Cliquez sous ce lien

 logo telecharger

23 rue des Marronniers 57340 Conthil

 Maire :

Thierry Stemart Démissionnaire le 24 Octobre 2022 

Secrétaire de Mairie :

Melanie DE BIN 

Permanances :

Chaque Mardi de 16h00 à 18h00

Chaque Vendredi de 12h30 à 14h00

Téléphone : 03 87 86 12 11

Elections 2020

mairie 2023

Les 11 sièges du conseil municipal attribués, avec 68,84 % des voix en faveur de François Baland, les élections de Conthil (57) se concluent dès le 1er tour. Les membres du conseil ont fait leur choix en élisant

Thierry Stemart à la tête de la commune Démission le 24 octobre 2022 

Au poste de premier adjoint siégera Olivier Romain ( Assurant la fonction de Maire) 

Au poste de second adjoint siégera Valérie Semmelbeck

L'équipe municipale : Elue au premier tour 

Thierry Stemart 57,97 % des voix :  Maire Démission validée le 24 Octobre 2022

François Baland  68,84 % des votes.

Daniel Reichert  61,59 %  Démission Octobre 2022

Romain Deshayes, 60,14 % des voix

Michel Hastenteufel, 60,14 % des voix

Éric Loetscher 60,14 % des voix

Olivier Romain 60,14 % des voix: 1 er Adjoint

Bruno Colin 59,42 % des voix

Valérie Semmelbeck 59,42 % des voix:  2 eme Adjoint

Isabelle Wittmer 59,42 %,des voix 

Massimo Picciotti 58,69 % des Voix 

Elections Complémentaires du 22 Janvier 2023

Jean-François Pierre dit Mery 72 voix

Jean-Luc Schreiner 61 voix

           

Les Maires de Conthil au travers des époques

Hans LAURENT en 1597
Jean Nicolas HILTE 1795
Joseph Nicolas RODHAIN 1855
Hans GROSNICQUEL en 01648
Jean Louis BRIOT 1805
Nicolas LAURENT 1858- 1865
Jean VENNEL EN 1669
Blaise JEANNONT 1808
François Louis JEANPERT 1909
Christophe LAURENT en 1707
Joseph CONRAUX 1815
BRULFER 1915
Adam DEMETZ 1718
Georges CLEMENT 1817
Vincent Théophile DEDUN 1923
Jean NICOLAS 1735
Christophe GIRARD 1819
Edmond LAURENT 1926
Jean Nicolas PIERRON
Blaise JEANNONT 1830
Roger JEANPERT 1930
Alexis GOSSE avant 1741
Nicolas LAURENT 1832
Gustave ROUSSELOT 1945
Antoine LAURENT 1743
Christophe LAURENT 1840-1847
Albert SEICHEPINE 1942
Antoine DORTE en 1765
Nicolas SABOTIER 1848
René Jeanpert
François ROUYR en 1778
Joseph TANNEUR 1852
Armand Vilmint

Armand Frey

Thierry Stemart (2012 -> 2022 démission)


André MOUCHOT, officier public de la municipalité, officiant dans sa demeure 1792
Toussaint RODHAIN, membre du conseil général de la commune, élu le 20.11.1792
Jean PEPION conseiller élu le 02.04.1793
Georges PAUMIER élu le 19.05.1794
Claude CHAUDEUR officier municipal en1798
1807 Jean Etienne BRIOT, 41 ans, est percepteur des contributions de la division de Conthil
1808 Au début de la période révolutionnaire, Conthil fut chef lieu de Canton. Ainsi on y trouve enregistrés en 1799 un certain nombre de mariages concernant des couples d’autres villages.
M. René Jeanpert a été élu maire en 1971 puis réélu en 1977, 1983 et 1989 (les mandats municipaux durent 6 ans).
M. Armand Vilmint a été élu en 1995 et réélu en 2001. Le mandat actuel aura exceptionnellement une durée de 7 ans.

Les Maires de Lidrequin


Nicolas HENRY 1760
Joseph PILLOT 1814
Claude JEANNONT 1764
Joseph PILLOT 1831 - 1843
Joseph PILLOT 1794
ArsèneLEFEBVRE 1846 - 1860
Sébastien VOIRGARD officier public en 1794
François CANTENEUR 1870
Joseph PILLOT 1794 et 1810
Jules CANTENEUR
Jean CHEBERT 1804
Androphile DUBROUX
Henri STEMAR
T

 

Une autre époque

Une autre époque 

 

 

Dans les temps anciens , le village était relativement animé , les entrepreneurs étaient bien présents 

 

L'épicerie Chapellier qui se situait au milieu du village Batiment démoli (à Coté de chez Zingerlé actuellement)

Le tonnelier Laurent se situait rue du petit bois  (Chez Alexandra et Eric aujourd'hui )

Un menuisier ébéniste rue de l'école , l'atelier Jean Frey est toujours visible , notez que l'autel de l'église Saint Alexis est une de ses réalisations . 

Un concepteur , fabricant de machines agricoles charon et forgeron rue Saint Alexis chez Paul Caromelle , son fils a repris le flambeau et s'est dirigé vers la mécanique cycles , vente de vélos et mobylettes , puis dépannage et vente d'éléctroménager , ainsi que dépannage électricité et plomberie 

L'agriculture , métier dominant dans la localité , Albert Seichepine ,Jean Marie Seichepine , Lucien Poinsignon , Actuellement Chez Deshayes - Georges Brulfer -  René Jeanpert ( Jeanpert Baland actuellement)  - Bernard et Marie-Thérèse Perrin - Et à Lidrequin Paul Stemart (actuellement gaec du rouge bois)

 

Faits Divers Anciens

Faits Divers anciens

Le Républicain Lorrain n'existait pas en ce temps là ...

La rubrique aurait été riche des ces faits d'actualité de l'époque  .

Jugement civil

A.D.57 14.U 13

Jugement civil du tribunal de Château Salins daté du 16.09.1854 Entre Nicolas BROGARD et Joseph PANCRATTE .

Attendu que depuis quelques temps, le défendeur (Joseph PANCRATTE), se permet de traiter le demanduer (Nicolas BROGARD ), de voleur, notamment le samedi 9 de ce mois, et en présence de plusieurs personnes, il a répété ce qu’il n’a cessé de répéter depuis son retour de prison, qui a eu lieu à la fin du mois de juillet dernier, ainsi qu’il sera justifié au besoin, NicolasBROGARD demende 200 francs de dommages et intérêts.

Le défendeur a répondu que ce n’est pas au demandeur qu’il a imputé le titre de voleur, mais à sa femme seulement, et il persiste à demander de prouver que la femme du demandeur est une voleuse. Après audition des témoins, le verdict est le suivant : le tribunal condamne PANCRATTE à payer à BROGARD, la somme de 20 francs de dommages et intérêts et au dépens qui s’élèvent à 39 francs et 20 centimes

 

Folie.

Marie BRET * ca 1845

 Marie Céleste * 08.10.1870

La police de Nancy a receuili lundi après midi une pauvre folle qui parcourait le quartier St Georges en donnant des signes non équivoques d’aliénation mentale. Visitée par un médecin, elle a été dirigée sur l’hospice de Maréville. Cette malheureuse est une nommée ETIENNE Marie, âgée de 40 ans, originaire de Conthil, dont elle est venue a pieds, à Nancy.

 

Incendie

AD 57 1 AL 36/56

Le Lorrain du 20.02.1900 :

Cette nuit vers deux heures du matin, les habitants furent réveillés par les cris : ‘’ au feu’’. Un incendie s’était déclaré dans la maison du sieur Gonet, cultivateur. La pompe de Rodalbe, qui était venue en toute hâte, et celle de notre commune, n’ont pu que préserver le corps de logis et la maison voisine. On a pu sauver à temps vaches et chevaux. Des batiments, il ne reste qu’un monceau de débis fumants. Nos félicitations aux braves pompiers. La cause du sinistre est inconnue. Il y a une assurance à la compagnie ’’ The Lion’’.

De mémoire d’homme, il n’y avait pas eu d’incendie à Conthil.

Foudroyé

ENCELLE Nicolas *

 ca 1711 + 07.08.1778,

Berger à Conthil, décédé électrocuté par la foudre, sous un poirier, près de son troupeau. ( le 7 Août 1778, à 7 heures et quart du soir, par un coup aussi funeste , qu’imprévu, a été tué du feu du ciel, Nicolas ENCEL, berger, habitant de Conthil, âgé de 67 ans, à la garde de son troupeau, sur le chemin de Conthil à Morhange, et à la droite de celui-ci ; dont la justice du lieu, ayant été informée, a fait garder son cadavre par des hommes du lieu, durant toute le nuit, sur la place même de son malheur, juqu’au lendemain à 11 heures du matin. Que le nommé François ROUYR, tonnelier et maire à Conthil, s’étant transporté à Dieuze, et ayant du matin obtenu la permission de monsieur VAUTRIN, procureur du Roy, de faire visiter le corps par Jean Claude RODHAIN, maître en chirurgie au dit Conthil, et de l’inhumer ; ce qu’il a signé en signe de vérité ; et le dit RODHAIN,ayant dressé procès verbal de la visite, qui nous a été remis sur l’instant,et l’accident du feu du ciel est constaté être le sujet de son malheur et de sa mort, et à 6 heures trois quart du même jour, il a été inhumé).

Rapport d’autopsie du chirurgien local, Jean Claude RODHAIN.

Rapport par moi, Jean Claude ROHAIN , maître en chirurgie à Conthil,



Au rapport du baillage et juridiction de la ville de Dieuze. Ce jourd’huy, septième du mois d’Août, entre sept à huit heure du soir, Nicolas ENCELLE, berger de la communauté de Conthil, a été tué d’un coup de tonnerre.

Le 8 Août, j’ai été requis de me transporter de la part du maire, par ordre de Monsieur le Procureur du Roy. En allant à Morhange, pour visiter Nicolas ENCELLE, berger de la communauté de Conthil, que j’ai trouvé gisant, tout raide mort, sous un poirier, sa houlette entre les bras, d’un coup de tonnerre. Après l’avoir vu et visité, lui ai trouvé sur la temporale gauche, une cicatrice ensanglantée, au vu de mes vérifications elle suit la clavicule, l’épaule, l’omoplate, les côtes meurtries et avait atteint la tempe gauche et grillé une contusion à l’os sacrum et à la cuisse jusqu’à la rotule du genou, une petite meurtrissure, la largeur d’un denier sur la malléole, le tout du côté gauche. C’est ce qui m’a fait penser que c’est l’éclat du tonnerre qui l’a tué raide.

Voyant le poirier de son haut déchiré jusqu’au tronc, à la hauteur où le dit Nicolas ENCELLE était appuyé, et au milieu, une raie plombée du tonnerre.C’est ce que je certifie sincère et véritable pour servir et valoir ce que de raison à ceux à qui il appartiendra. Fait à Conthil le huit août sur les neuf heures et demie du matin 1778